Forum de RPG - Nous sommes actuellement en été 5015, les hubots sont de plus en plus répandus dans les foyers depuis maintenant un siècle... [Reprise de Real Humans]
 

Partagez|

Un vent de Solitude - Libre

avatar
Anna WungJeune Padawan
Messages : 16
Voir le profil de l'utilisateur http://elia-ls.e-monsite.com/
MessageSujet: Un vent de Solitude - Libre  Lun 3 Aoû - 0:30





Un vent de Solitude

« Comment on dit je t'aime en Binaire ? »

Anna sortait de l'immeuble, accompagné par ces deux Hubots. Ces deux gaillards la suivaient partout et ressemblait à s'y méprendre à des humains. Merci Aaron pour ton code. Ainsi tunés, ils n'avaient plus grand chose à voir avec les robots habituels. Temps mieux, puisqu'ils étaient ses seuls "amis", ils devaient sembler le plus naturel possible.

Elle sortait tout juste du bureau de son père. Les deux ne se voyaient que peu, mais de temps à autre elle venait prendre de ses nouvelles, comme une gentille fille. Elle s'était habillée de façon chic pour l'occasion, devinant que son attirail habituel dénoterait trop avec le style des lieux. Un joli robe noir qui lui faisait un joli décolleté ainsi que des escarpins framboises assez flashy pour le côté moderne.  Elle se prenait vite au jeux de la Working Girl.

Dans la rue, elle regarda rapidement autours d'elle. Des hommes d'affaires en costume, des femmes en blaser et au final assez peu d'Hubots. Elle prit Kerwan par la main et commença à avancer. Elle aimait avoir ce genre de contact avec ses machines. Elles lui donnaient l'impression de ne pas être seul et d'avoir constamment quelqu'un sur qui compter.

« Alors les mecs, vous avez envie de faire quoi aujourd'hui ? »

Leur programme leur permettait d'avoir une conversation avec les humains. Au final, Anna savait bien qu'ils n'avaient ni envies ni désirs, mais ça l'importait peu. Elle agissait comme s'ils étaient vivants et ils mimaient ça à la perfection, alors pourquoi s'embêter ?  Non, ce n'était pas pareil. Un robot, c'est froid, son regard n'oscille pas. Ils ne remplaceront jamais les hommes.

Alors qu'ils attendaient à un feux piéton, elle se blotti contre Kerwan. Elle avait besoin de compagnie. Depuis plusieurs jours, un sentiment de mal-être l'envahissait. Ainsi, au milieu du trottoir, elle se mit à pleurer. L'Hubots l'entoura de ses bras mécaniques, comme son programme l'ordonnait de le faire.


Codée par Eli-Ls

avatar
Emilia MoonCréatrice ♕
Messages : 104
Voir le profil de l'utilisateur http://neohumans.forumrpg.org
MessageSujet: Re: Un vent de Solitude - Libre  Jeu 13 Aoû - 23:13


Emi se baladait comme à son habitude, cherchant quelques choses à faire. Ne pas pouvoir se montrer en tant qu'hubot était assez difficile. Cacher ce port USB derrière son cou était un vrai calvaire, elle mettait un petit bout de scotch à la couleur de sa peau. Ses cheveux couvraient une bonne partie de sa nuque et donc ne laissait pas facilement deviner le trou.

A peine coiffée et habillée de sa petite robe beige la jeune hubot vagabondait dans les ruelles et finit devant un énorme bâtiment : Le Grand Tribunal ! Elle eut un léger sentiment de mépris. Un jour on aura les mêmes droits que ces hommes... Les arbres dansaient sous le vent faisant chanter leurs feuilles. Emi regarda la beauté du paysage, le Grand Tribunal était malgré tout un magnifique lieu.

Elle passa son chemin et traversa de nombreuses routes tel un fantôme, le visage grave et triste. L'ennuie était fort depuis quelques jours. Elle discutait avec très peu de monde, ayant peur de se faire démasquer. Emi n'avait confiance en personne, pas même aux hubots. La peur de finir recyclée comme une pauvre machine ou encore pire, de se faire décortiquer son code si précieux par des fous.. Bref, comment vivre en paix? Elle regrettait presque de ne pas être née humaine. Pouvoir jouir de la liberté, rire de tout et ne plus se cacher... être sois-même sans avoir peur de mourir à chaque pas? 

Elle avançait sans regarder autour d'elle et rentra dans quelques personnes qui la traitèrent de malpolie. Elle passa une route et une voiture l'effleura, de peur elle trébucha et finit par percuter une jeune fille.

" Excusez-moi ! Pardon, pardon!! " 
avatar
Anna WungJeune Padawan
Messages : 16
Voir le profil de l'utilisateur http://elia-ls.e-monsite.com/
MessageSujet: Re: Un vent de Solitude - Libre  Mar 1 Sep - 15:48





Un vent de Solitude
« Comment on dit je t'aime en Binaire ? »


Anna pouvait presque s'endormir dans ses bras, même s'ils n'étaient pas chaud et accueillant comme ceux d'un humain. Ils restaient la chose la plus rassurante du monde : Un robot, ça ne trahit pas, ça reste avec toi quoi qu'il arrive. Elle finit quand même par se dégager, histoire de rester éveiller.

Elle fit un pas pour reculer mais heurta quelqu'un et se retourna. Elle cru d'abord que c'était une petite fille, à la vue de sa taille et de ses grands yeux, mais elle changea d'avis après l'avoir mieux vu. Non, elle n'était pas si jeune que ça, Anna n'était pas sûr d'être beaucoup plus vieille qu'elle.

« Excusez-moi ! Pardon, pardon!!  »

Kerwan et Mike s'étaient approchés pour se positionner derrière leur propriétaire. Anna fronça les sourcils pour observer la fille en détails. Elle avait l'air mal à l'aise et elle s'excusait avec trop d'énergie selon elle.

« Arrêtes donc de t'excuser. Rien de casser ? »

Elle avait l'air d'aller bien, mais elle lui demandait par politesse. Sans s'en rendre compte, juste par réflexe, Anna attrapa la main de Kerwan et se rapprocha de lui. Elle était constamment à la rechercher de contacte avec ses hubots, ça la rassurait et l’apaisait.


Codée par Eli-Ls

avatar
Emilia MoonCréatrice ♕
Messages : 104
Voir le profil de l'utilisateur http://neohumans.forumrpg.org
MessageSujet: Re: Un vent de Solitude - Libre  Mar 8 Sep - 22:21


Voilà qu'elle avait les fesses touchant le sol, regardant bouche ouverte la jeune fille qu’elle venait tout juste de percuter. Mais quelle étourdie, quelle cruche ! Emi se releva doucement en tapotant machinalement ses vêtements pour enlever la poussière fictive. Mal à l’aise, elle regarda autour d’elle avant d’oser regarder un peu la fille qu’elle venait de percuter et répondre enfin à cette question qu’elle avait presque finit par oublier.

«  Je vais bien… merci. »


D’un regard elle remarqua que la jeune femme était très proche des deux hommes près d’elle. Hommes ou robots, elle eut un petit moment d’hésitation. Mais cette façon de se tenir si familière, lui enleva se doute. Des hublots... bien sûre ! Cette fille serait donc une hubbies? Pour se tenir aussi près de ses robots… peut être. Cela intriguait notre Emilia, ayant rarement eut affaire à des personnes aimant les robots.

«  Tu aimes beaucoup tes robots ? »


Et voilà, c’était sorti trop vite de sa bouche. Elle faillit mettre sa main sur ses lèvres, pour exprimer cette maladresse habituelle. Mais quelle étourdie, quelle cruche ! ...

«  Excuses moi, je suis trop curieuse. »


Emi se sentait perdue face à cette jeune fille qui paraissait, elle aussi, dans un monde à part. Elle avait la sensation qu’elle essayait de fuir le monde en étant dans sa bulle, elle avait cette impression de voir son reflet dans un miroir. Peut-être une simple envie de se dire qu’elle n’était pas la seule à se sentir solitaire, sauf qu'elle avait ses deux robots près d’elle... Emi, elle,  n’avait personne. La jalousie s’empara d’elle en l'espace d’une seconde, ce qu’elle enfuit rapidement en elle, ne voulant pas montrer une brindille de ses sentiments fasse à cette inconnue.
avatar
Anna WungJeune Padawan
Messages : 16
Voir le profil de l'utilisateur http://elia-ls.e-monsite.com/
MessageSujet: Re: Un vent de Solitude - Libre  Mar 15 Sep - 14:32





Un vent de Solitude
« Comment on dit je t'aime en Binaire ? »


La demoiselle semblait véritablement mal à l'aise, mais au moins elle allait bien, c'était le principal. Anna n'avait pas vraiment envie de devoir s'occuper d'une blessée aujourd'hui. Elle se releva, prouvant ainsi qu'elle avait rien de cassée. Bien. La jeune humaine tourna la tête pour regarder autours d'eux. Plusieurs passant les avaient observer mais avait déjà repris leur chemin vers leur lieu de travail.

« Tu aimes beaucoup tes robots ? »

La blonde tourna la tête pour planter son regard dans celui de la jeune femme. Ce n'était pas une question à laquelle elle voulait répondre. C'était indiscret et d'un certain côté, blessant ; elle renvoyait directement à la condition solitaire de la demoiselle. Anna serra les lèvres, cherchant une réponse adapté à la situation sans se laisser emporter. S'énerver ici serait forcément remarqué et elle n'avait pas besoin que son père apprenne qu'elle s'était énervée sur une inconnue juste parce qu'elle c'était montré un peu indiscrète.

« Excuses moi, je suis trop curieuse. »

Anna baissa les yeux. La demoiselle n'avait pas pensée en mal en la questionnant, c'était juste maladroit. Elle ne pouvait pas lui en vouloir pour ça. Elle soupira, cherchant un moyen de formuler sa réponse.

« Disont qu'ils sont bien plus fidèle que la plupart des hommes que j'ai côtoyé. »

C'était teinté de cynisme mais ce n'était pas totalement faux. Un robot, ça ne disparaît pas dans la nature lorsque la relation devient compliquée. De toute façon, rien n'est jamais complexe avec les robots et ces derniers savent à l'avance comment réagir. Ils ne se laissent pas emporter par leur émotion, puisqu'ils n'en n'on pas... Anna se serra un peu plus contre son robot et regarda les environs.

« Je préférerais m'écarter un peu d'ici... Tu peux venir, si ça te chante. »

C'était un premier pas vers l'autre, vers la fin de la solitude ne serait-ce que pour quelques instants.


Codée par Eli-Ls

avatar
Emilia MoonCréatrice ♕
Messages : 104
Voir le profil de l'utilisateur http://neohumans.forumrpg.org
MessageSujet: Re: Un vent de Solitude - Libre  Mer 16 Sep - 11:01

« Disont qu'ils sont bien plus fidèle que la plupart des hommes que j'ai côtoyé. »

Il est vrai que les hommes ne sont pas de toute confiance. Son père lui-même était un mystère dont elle ne pourrait jamais trouver la clé. Elle ne sait pas à qui faire confiance, humains, robots? Pour elle, aucun n'est suffisamment fidèle. Les robots ne savent même pas pourquoi ils existent, ils ne peuvent pas penser comme elle, comment peuvent-ils être fidèle ?

« Je préférerais m'écarter un peu d'ici... Tu peux venir, si ça te chante. »

« Oui, si tu veux, on peut aller vers le parc près du tribunal. Je n'aime pas beaucoup le tribunal, mais le parc est tout de même très joli. Il y a possibilité de se retrouver seul dans un coin si c'est ce que tu veux... »

Au point où elle en était, Emi voulait bien prendre du temps pour rencontrer cette personne même si elle trouvait la proposition rapide. La jeune femme avait sûrement aussi du temps à perdre. Emi fit signe de l'endroit où se trouvait le parc. Il n'était pas très loin, et plutôt grand à première vue. De nombreux arbres faisaient danser leurs feuilles au rythme du vent. Une douce mélodie venait du parc, une flûte certainement, d'un musicien venant passer sa journée à illuminer les passants pour quelques sous, qui lui permettrait de vivre sa pauvre vie de musicien...

« Tu n'es pas pressée ? Moi je n'ai rien à faire. »

Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Un vent de Solitude - Libre  

Un vent de Solitude - Libre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Amère solitude [LIBRE]
» Un Vent de Liberté [Libre]
» Entraînement et solitude [LIBRE]
» Solitude et Désespoir. [PV : Libre]
» La solitude en couleur (Libre) ...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Neohumans :: Paname :: • Centre politique-